Message des Evêques Sur la Nouvelle Évangélisation et la Catéchèse au Togo

La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi.

Aux prêtres,

Aux religieux et religieuses

Aux fidèles laïcs et à toute l’Église Catholique au Togo.

La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi, tel fut le thème du synode des Evêques tenu au Vatican du 7 au 28 octobre 2012. Cela montre que le sujet de la nouvelle évangélisation  concerne toute l’Eglise. Déjà le 21 septembre 2010,  par la Lettre Apostolique en forme de Motu Proprio Ubicumque et semper, le pape Benoit XVI a  institué le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation (CPPNE). Par une autre lettre apostolique sous forme de Motu Proprio Fides per Doctrinam du 16 janvier 2013, le même Pape  a transféré la compétence pour la catéchèse  de la congrégation pour le clergé au nouveau conseil  pontifical pour la  promotion de la nouvelle évangélisation.  Ce conseil est donc chargé d’approfondir le sens théologique et pastoral de la nouvelle évangélisation, en promouvant l’étude, la diffusion et la mise en œuvre du Magistère pontifical auprès des Conférences épiscopales. Le dicastère est appelé à favoriser l’usage des formes modernes de communication, pour en éprouver la pertinence eu égard à l’évangélisation. Enfin, il doit promouvoir le Catéchisme de l’Église catholique en tant qu’instrument efficace pour la transmission de la foi.

Étant donné que la nouvelle évangélisation ne concerne pas seulement l’occident chrétien mais l’ensemble de toute l’Église, y compris les églises de mission, il a été demandé que les conférences épiscopales créent un conseil correspondant dans l’espace communautaire pour assumer au plan local ces mêmes responsabilités.

Répondant aux exigences de l’heure, depuis 2017, la commission Catéchèse de la Conférence Episcopale du Togo est devenue Conseil  Épiscopal pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation et la Catéchèse en sigle CEPNEC. La conséquence est que les traditionnelles commissions diocésaines de  catéchèse deviennent désormais Conseils Diocésains pour la Nouvelle Évangélisation et la Catéchèse (CDNEC). Ce conseil diocésain s’occupera désormais des sujets relatifs à l’évangélisation dans son ensemble et de la catéchèse qui en fait partie.

Le CEPNEC est avant tout un organe de discernement au service de la conférence épiscopale. Il aidera la conférence épiscopale dans sa charge de discernement en

dialoguant avec le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation de façon à fournir  à notre conférence, les outils de son discernement dans le domaine de la Nouvelle Evangélisation en communion avec le dicastère romain.

Dans cette perspective, le CEPNEC :

  • aidera la conférence épiscopale à proposer à l’ensemble de l’Église au Togo les méthodes pertinentes et adéquates à utiliser dans notre pays eu égard aux réalités qui sont les nôtres.
  • aidera à coordonner au mieux l’activité évangélisatrice de l’Église dans notre pays tout en participant activement aux sensibilisations nécessaires afin de réveiller et d’intensifier l’ardeur missionnaire de l’Église au Togo.
  • devra travailler à harmoniser les pratiques des catéchèses baptismales et scolaires de notre pays.
  • Enfin nous exhortons cet organe à s’investir dans la mobilisation des ressources humaines et matérielles nécessaires à sa mission.

 « Malheur à moi, si je n’évangélise disait Saint Paul Apôtre » (1Co9, 16). Cette exclamation est l’expression passionnée de l’ardeur missionnaire qui caractérisait Saint Paul dans l’annonce de l’Évangile. Elle interroge aussi la qualité de son activité missionnaire, son efficacité réelle.

Nous aussi, évêques, prêtres, religieuses et religieux, laïcs de toutes situations, à la suite de Saint Paul, sommes invités à redoubler d’ardeur dans l’annonce de l’Évangile et à saisir tous les moyens adéquats ou opportuns pour donner aujourd’hui à l’évangélisation  l’efficacité  voulue par le Seigneur.

C’est pourquoi, fidèles à la tradition de l’Église et aux impulsions inspirées du Magistère, toute la conférence épiscopale a décidé de vous adresser ce message pour inviter tout le peuple de Dieu au Togo à se remobiliser pour amorcer les années à venir une nouvelle phase de l’annonce de l’Évangile dans notre pays le Togo.  C’est pour cette raison que nous invitons tous les acteurs de l’Évangélisation et de la catéchèse à rentrer dans une nouvelle phase d’organisation et de mobilisation de notre appareil évangélisateur. La mission gagnera en suscitant plus d’ardeur, elle prendra en compte tous les acquis du passé, les nouvelles situations humaines et socioculturelles et elle pourra s’armer pour assumer dans la mesure du possible les situations prévisibles ou imprévisibles à venir dans notre pays ouvert comme tous les autres pays à la mondialisation avec tout ce que cela implique d’exigences en terme de témoignage évangélique.

La nouvelle évangélisation, exige que nous revisitions les méthodes qui furent les nôtres jusqu’ici en matière d’évangélisation. Nous pourrons alors nous projeter vers

l’avenir de sorte que les décennies à venir, l’Église au Togo redouble de ferveur et d’ardeur dans sa mission évangélisatrice. Un projet pastoral et un directoire national devront être préparés afin de servir de cadre pour le déploiement de la nouvelle évangélisation au Togo.

Devant l’immensité du travail à faire pour atteindre ces objectifs, et pour la nouvelle évangélisation elle-même, nous invitons tout le peuple de Dieu à prier davantage pour la conférence épiscopale et à s’impliquer pour ses différents conseils : «  la moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez le Maître de la moisson d’envoyer les ouvriers pour sa moisson ». Par la même occasion nous invitons, tous les conseils épiscopaux et diocésains, tous les Instituts de vie consacrée, les organisations et mouvements nationaux et diocésains engagés dans l’œuvre de l’évangélisation, les personnes ressources et de bonne volonté à entrer en échange fructueux avec le CEPNEC.

Que l’amour de Dieu le Père, la grâce de Jésus Christ notre Seigneur et la communion de l’Esprit Saint soit avec vous tous et vous accompagne.

Avec la bénédiction de tous les évêques du Togo, avançons au large

             Fait à Lomé, ce 6 mars 2020.

         +Mgr Jacques LONGA,

         Evêque de Kara,

         Chargé du Conseil Episcopal pour la Promotion

         de la Nouvelle Evangélisation et la Catéchèse 

         au sein    de la CET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *